Plante rustique et vertueuse d’un point de vue environnemental, le chanvre arrive à convaincre par ses propriétés isolantes et de régulation hygrométrique. La quête de solutions bas carbone amène à s’interroger sur le rôle des matériaux biosourcés dans la construction.

Pourquoi ce matériau ?

Le chanvre est un matériau disponible localement, renouvelable, recyclable et compostable. 

Comme toutes les fibres végétales, le chanvre est un matériau peu énergivore depuis sa production jusqu’à sa fin de vie dans le bâtiment. Il ne demande pas de cuisson ni d’extraction contrairement aux matériaux les plus courants, qui sont minéraux et fossiles. Il stocke plus de CO2 qu’il n’en émet grâce au phénomène de photosynthèse.

BON A SAVOIR

Depuis 3 ans, la croissance du chanvre dans la région Normandie est exponentielle : + de 1000 ha cultivés en 2023 et une perspective de 1500 ha en 2024 !

(Source InterChanvre)

L’intégration du chanvre dans la construction d’un bâtiment peut apporter un réel confort
de vie au vu de ses nombreux atouts :

Il améliore l’isolation thermique et phonique.

L’enduit chanvre annule la sensation de paroi froide et augmente par conséquent la température ressentie dans le bâti ancien.

Perméable à la vapeur d’eau, il régule l’humidité du bâtiment

La laine de chanvre en vrac permet d’atteindre des masses volumiques élevées (jusqu’à 80kg/m³), ce qui améliore le confort d’été (déphasage) tout en gardant une bonne isolation thermique l’hiver.

Contrairement aux idées reçues, le chanvre utilisé dans le bâtiment n’attire pas plus les rongeurs que les autres isolants (correctement égrainé à la récolte, il ne constitue pas une ressource alimentaire)

La résistance et le bon comportement au feu du chanvre sont garantis par le choix de modes constructifs adaptés.

Les techniques constructives

Bétons de chanvre

Le béton de chanvre est constitué de chènevotte, d’un liant (chaux ou terre crue) et d’eau, mélangés sur site. Sa mise en œuvre peut être manuelle ou mécanisée.

Blocs de bétons de chanvre

Mortier de chanvre

L’enduit mural intérieur/extérieur en chanvre peut être mis en œuvre manuellement ou mécaniquement en plusieurs couches successives. Il est utilisé sur des supports variés (pierre, brique).

Coût : 50-100€/m² (fourniture + pose)

Laine de chanvre

La laine de chanvre (partie fibreuse de la tige) est un des co-produits, avec la chènevotte, issus du passage du broyat au travers de batteurs et de trieurs.

La laine de chanvre est utilisée en isolation sèche par remplissage manuel ou à l’aide d’une souffleuse-insuffleuse. La densité de mise en œuvre est à adapter en fonction de l’utilisation et des besoins de résistance thermique.

Comme tout isolant, elle doit être protégée par les dispositifs d’étanchéité à l’air et à l’eau adéquats. La mise en œuvre est détaillée dans le guide des bonnes pratiques du chanvre fermier dans l’habitat.

BON A SAVOIR

Comme tout isolant en laine, la laine de chanvre se tasse avec le temps. C’est pourquoi il est nécessaire d’être vigilant durant sa mise en œuvre !

Panneaux isolants

Les produits Biofib© s’utilisent dans les configurations suivantes :

  • isolation des combles perdus, planchers et
    des rampants
  • isolation des murs par l’intérieur
  • isolation des murs en ossature bois
  • isolation des murs par l’extérieur

Leur format standardisé (panneaux semi-rigides et vrac) permet une mise en œuvre aisée et maîtrisée.

Coût : 25€/m² (fourniture)

FDES : Isolant Biofib’ Chanvre / Isolant Biofib’ Trio

Chènevotte en vrac

La chènevotte peut s’utiliser comme isolant en vrac, par déversement ou insufflation entre un mur maçonné et une paroi, ou au sein d’une ossature bois.

L’association des Chanvriers en Circuits Courts (3C) privilégie son usage en isolation des parois horizontales et chapes sèches sous plancher. Sa densité, jusqu’à 130 kg/m³, lui permet de reprendre la charge d’un plancher en coupant les transmissions solidiennes du bruit, et d’apporter ainsi une meilleure correction acoustique.

Coût : 200€/m³ (fourniture)

Le programme Chanvre Normand

Depuis 2021, l’ARPE et les Chambres d’agriculture de Normandie co-pilotent le projet « Chanvre Normand », financé par l’Agence de l’Eau Seine-Normandie (AESN).

Ce programme vise 3 objectifs :

  • Accroitre la visibilité des acteurs de la filière chanvre normand
  • Réduire les freins au développement du chanvre en Normandie
  • Diversifier et développer les débouchés et contractualisations
et s’articule autour de 3 axes : la communication, l’expertise du chanvre et le développement des débouchés.
 
Diverses rencontres ont été proposées jusqu’ici : des visites de chantier (Maison de la Forêt de Montfiquet et Maison d’Assistance Maternelle du Val-de-la-Haye), et des formations. Aujourd’hui encore, des évènements sont régulièrement organisés dans le cadre du programme.

Le comité de pilotage

Les événements

Les formations de l'ARPE

Pour accompagner la montée en compétences des acteurs de la construction en chanvre, Les 7 Vents et l’ARPE Normandie organisent les formations Construire en Chanvre au CEREF BTP de Bourgtheroulde (76). Il existe deux formations certifiantes :

Application : Cette formation se déroule sur 3 jours et cible les entreprises, artisans et professionnels du bâtiment. Le programme se divise en trois modules et se spécialise sur la mise en œuvre, lors d’exercices pratiques, des bétons de chanvre.

Conception : A destination des maîtres d’œuvre, architectes, économistes, AMO, bureaux d’études, bureaux de contrôle et porteurs de projets, cette formation insiste sur le contexte règlementaire et les détails techniques pour pouvoir prescrire, superviser et concevoir des ouvrages en béton de chanvre.

Un module commun « les bases pour construire en chanvre », décliné dans les formations vers les différents publics, permet d’acquérir un langage et des bases communes pour tous les acteurs du chantier. Il est le socle incontournable de toute formation, indispensable pour aborder les autres thématiques.

Une formation courte d’une journée est également proposée à destination de tous les professionnels du bâtiment, au sein de l’ENSA à Darnétal (76).

BON A SAVOIR

Le programme de formation est conçu et développé par Construire en Chanvre, et se base sur les Règles Professionnelles de la Construction Chanvre !

Retrouvez toutes ces informations sur notre page Construire en chanvre !

Ressources

Cartographie des acteurices du chanvre en Normandie

Cartographie des constructions en chanvre national